Projets d’Éducation Numérique et réflexions

Je mène des projets d’Éducation Numérique en freelance dans différentes écoles à Berlin, dont l’école publique européenne franco-allemande Märkische Grundschule. Ces projets de création numérique sont menés sur tablette tactile et sur ordinateur dans des classes de tous les niveaux, de la première à la sixième classe (équivalent du CP à la 6ème).
Voici les projets numériques que j’ai réalisés à la Märkische Grundschule avec différentes classes.

Le système éducatif de cette école primaire publique bilingue est très intéressant : l’équipe pédagogique est constituée d’enseignants français et allemands, ainsi que d’éducateurs qui, accompagnés d’animateurs, suivent une classe durant tout son cursus à l’école. Leur rôle consiste en la mise en place d’activités et se concentre sur le développement de l’enfant.
Ayant commencé à travailler dans l’école aux côtés d’une éducatrice en tant qu’animatrice avec une classe, j’ai proposé de travailler en tant que chargée de projet Éducation Numérique en freelance avec différentes classes.

Le budget pour ce projet étant disponible, j’ai obtenu sept demandes d’enseignants et d’éducateurs pour des classes de différents niveaux.


De septembre à décembre 2013, cette première série de projets
a permis de dégager différents thèmes :

  • Une coopération avec les enseignants, un catalogue de projets selon les niveaux des classes que j’ai créé a servi de support à la discussion de mise en place du projet avec chaque enseignant
  • Mettre en place un projet collectif au sein de la classe
  • Le travail en petits groupes (dans le cadre d’un roulement avec moi en salle informatique)
  • La dimension pluridisciplinaire du projet, faisant des liens avec le contenu abordé par l’enseignant de la classe
  • Travailler avec le numérique en tant qu’outil de création dans un monde où les usages du numériques se multiplient
  • Ouvrir les enfants sur les métiers d’avenir
  • Révéler des enfants dont les personnalités s’épanouissent dans un contexte différent
  • Une rubrique « Ressources numériques » sur le site de l’école créée avec les enseignants, qui présente des logiciels OpenSource sur ordinateur, des applications sur tablette tactile, ainsi que des sites internet que j’utilise dans le cadre de mes projets numériques à l’école. Destinée aux enseignants et aux familles, cette rubrique permet de faire le lien entre les projets réalisés par les enfants en classe et l’environnement numérique de la maison, également d’ouvrir les autres enseignants de l’école sur des possibilités de projets.

Suite au succès de ce format de projet, s’est mise en place une deuxième série de projets avec dix classes de février à mai 2014. Les thèmes s’enrichissent :

  • Continuité de projet et nouveaux thèmes sur-mesure pour certaines classes avec qui j’avais déjà travaillé
  • Diversité des outils numériques utilisés, dans le cadre d’une veille permanente que j’effectue sur les nouveaux outils de création, j’ai pu utiliser des nouveaux outils très intéressants. Les résultats se présentaient sur différents supports : vidéo, livre numérique interactif, affiches, jeu de plateforme, livre-jeu…

À la rentrée scolaire 2014, l’école et moi avons impulsé un projet d’Éducation Numérique sur la thématique : « Commémoration de la première guerre mondiale », l’année 2014 étant marquée par les 100 ans de celle-ci. Ce projet sera financé par l’école et par l’Office Franco Allemand pour la Jeunesse (après avoir été sélectionné par ce dernier dans le cadre d’un appel à projets)
Il se déroulera de septembre à décembre 2014 avec sept classes de l’école (4a, 4b, 4c, 5a, 5b, 6a, 6b).

De nouvelles observations s’amorcent :

  • Continuité de projet : en effet, face à ce thème difficile, je connaissais les sept classes qui participeraient au projet, ayant déjà travaillé avec chacune d’entre elles l’année scolaire précédente. Ce qui m’a permis de réfléchir à des thèmes adaptés pour chacune des classes
  • Dimension documentaire et didactique sur un parti pris loin des lieux communs sur ces thématiques. Trouver des orientations de travail intéressantes, originales et peu connues, riches en contenu historique
  • Chaque enseignant des classes participantes a choisi une thématique, par exemple (Berlin de 1914 à 1918, les moyens de communications, les métiers, la guerre aujourd’hui etc.)
  • Coopération avec les enseignants et interdisciplinarité, en effet, pour une classe, le thème du projet a fait écho à des sujets traités par les enseignants de français et d’allemand sur cette période de l’histoire
  • Des liens entre les thèmes traités par les classes des différents niveaux ont été mis en évidence lors de la journée de présentation qui a réuni les classes participantes ainsi que des invités

Voir les réalisations des classes en détails.

Ce thème fort et inédit a révélé plusieurs aspects :

  • Les enfants, issus de familles franco-allemandes, ont fait le lien avec avec l’histoire de leurs familles.
  • La dimension de l’Histoire et de la mémoire collective de ces deux pays s’est trouvée mise en scène dans ce projet.
  • Il est intéressant de parler d’un sujet difficile comme la guerre aux enfants, car cela permet de prendre conscience que la paix est précieuse.

L’une des classes avait pour thème : « La guerre aujourd’hui ». Ce sujet s’est trouvé traité au moment des attentas commis au journal « Charlie Hebdo ». En effet, les réalisations des enfants faisaient référence aux attentats en général, du coup nous avons parlé de cet événement très marquant avec l’enseignant et les élèves.

Le bilan de ce projet a été très positif et a aussi intéressé des personnes de structures extérieures à l’école pour d’éventuels projets de partenariats dans le futur.

Dans le cadre d’une journée de rencontres et d’ateliers « Mein Europa – dein Europa » regroupant des enseignants de différentes écoles bilingues à Berlin (germano-francaise/anglaise/portugaise/grecque/espagnole etc.), le 19 février 2015, j’ai été invitée à mener une formation pour les enseignants sur le thème : « Faire un projet de création numérique sur tablette tactile ». Cette formation a rencontré un vif succès et débouchera peut-être sur de futurs coopérations avec d’autres écoles.


Pour conclure sur des perspectives et futurs projets
, on notera :

  • Un nouveau projet inédit bilingue franco-allemand en coopération avec deux enseignantes (une française et une allemande)
  • Des demandes de projets d’Éducation Numérique dans d’autres écoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*